Femme enceinte (prénatal)

Prenatal

Magnifique étape de la vie d’une femme, la grossesse n’est pas toujours un moment facile à vivre. Les jambes lourdes, le mal de dos et la prise de poids sont des effets secondaires de la grossesse peu appréciées des futures mamans.

Le massage prénatal, qui peut être pratiqué dès la  stabilisation du fœtus dans le ventre de la future maman, soit dès la fin du 3è mois, procure bienfaits et dynamisme et permet de mieux vivre les derniers mois.

Ce massage prénatal consiste à réaliser des effleurages, des frictions, des pressions et des pétrissages très doux sur le corps de la femme.
Très doux, il est conseillé de pratiquer ce massage une fois par semaine lors du deuxième trimestre et deux fois lors du dernier trimestre.

Les bienfaits du massage prénatal :

Pour la future maman :

  • Le massage soulage les douleurs et les tensions musculaires ainsi que les crampes dans les jambes.
  • Il favorise le sommeil et la récupération de la femme enceinte.
  • Il permet de diminuer les douleurs sciatiques.
  • Il prépare également les muscles de la mère à l’accouchement.
  • Les nausées et les vomissements s’allègent voire disparaissent.

Pour le bébé :

C'est dès le 4è mois que le bébé développe sa capacité de perception et vit tout ce que sa mère ressent. Il entend les sons, il apprécie les caresses, mais aussi les angoisses et le stress de la mère.
Durant le massage, la maman émet « l’hormone du plaisir » appelée l’ocytocine. Le bébé reçoit ce sentiment et se sent en sécurité, développant ainsi son épanouissement affectif.
De plus, le massage réduit aussi le cortisol, une hormone issue du stress et des angoisses.

 

Contre-indications :

  • pertes sanguines ou aqueuses.
  • futures mamans diabétiques ou avec de l’hypertension.
  • en cas de plaies ouvertes, d'inflammations de la peau ou encore de varices.
  • en cas d'épisodes réguliers de contraction.
  • en cas de col de l’utérus qui se raccourcit ou s’assouplit trop.
×

Demande de rendez-vous